Concernant l'influence des marĂ©es sur la pĂȘche du bar:
- La marĂ©e (chez nous en Bretagne) de par son action dĂ©couvre et recouvre une zone importante, l'estran. L'estran abrite un Ă©cosystĂšme spĂ©cifique. Cet Ă©cosystĂšme pour partie rentre directement dans la chaĂźne alimentaire du bar mais il attire aussi d'autres prĂ©dateurs qui intĂ©ressent eux mĂȘme monsieur Labrax (poissons fourrage par exemple). Bref l'estran est une zone riche en nourriture qui attire beaucoup de monde.
- La marĂ©e de part son action crĂ©Ă© d'importante migration (les petits poissons par exemple suivent les mouvements de la marĂ©e) et monsieur Labrax qui est un chasseur malin et souvent un brin flĂ©mard sait en tirer partie en se postant Ă  des endroits stratĂ©giques. LĂ  oĂč la nourriture viendra, chassĂ©e par la marĂ©e, Ă  lui sans qu'il est Ă  faire beaucoup d'efforts pour trouver sa pitance.
- Lorsque le ressac est fort, il vient mettre en général un jolie b*rd*l dans l'estran. Et ce joyeux b*rd*l, en suspension est joyeusement trimbalé par les marées pendant un petit moment. Une véritable aubaine en termes de nourriture pour les opportunistes dont fait partie monsieur Labrax.
- Les marées de part leur forte amplitude crée des courants qui plaisent aussi beaucoup à monsieur Labrax car cela lui facilite la tache. De petites proies se retrouvent en difficultés, et le bar en bon opportuniste sait en tirer partie.
Cherchez par exemple lĂ  oĂč le poisson fourrage passera obligatoirement car chassĂ© par la marĂ©e et vous trouverez sĂ»rement un bar embusquĂ© ...
Cherchez des zones de l'estran trÚs riches en nourriture, et vous y croiserez inévitablement monsieur Labrax. Souvent aussi précis qu'une horloge ...
Donc passer un peu de temps sur l'estran à marée basse est bon moyen de trouver de bons spots ...
En plus vous connaĂźtrez beaucoup mieux la nature des fonds, ce qui vous aidera dans le choix des leurres et vous Ă©vitera d'en perdre trop. (Je trouve rĂ©guliĂšrement des leurres Ă  grandes bavettes, plongeant Ă  plus de 5m, sur des cailloux oĂč il y a moins de 2m d'eau aux plus fortes marĂ©es)
Bon il y encore plein de facteurs qui peuvent rentrer en jeux comme par exemple le changement de luminosité, la saison etc. .... mais je ne vais pas tout vous dire non plus :-D
A mon avis la recherche de ces facteurs et l'alchimie de ceux-ci sur la rĂ©ussite ou non d'une partie de pĂȘche est au moins aussi intĂ©ressante Ă  comprendre que la partie de pĂȘche en elle mĂȘme.
Donc observez et cherchez par vous mĂȘme. C'est comme cela que vous vous ferrez votre expĂ©rience. Mais ce n'est pas gratuit, car si vous voulez espĂ©rer en comprendre un peu plus sur le sujet, il vous faudra y investir beaucoup en terme de temps au bord de l'eau... Et passer moin de temps sur le web :-D